Crypto

La “fusion” d’Ethereum s’est produite et marque une nouvelle ère pour les cryptos et la blockchain plus écologiques

La deuxième plus grande crypto-monnaie au monde a subi une transformation importante qui changera sa technologie pour réduire les émissions de carbone de plus de 99,9 %, selon sa plateforme Ethereum.

La transition connue sous le nom de “la fusion” a été finalisée, a confirmé jeudi le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin.

“Et nous avons finalisé !… Bonne fusion à tous. C’est un grand moment pour l’écosystème Ethereum”, a-t-il déclaré dans un tweet.

Cela signifie que sa technologie blockchain a été mise à niveau par rapport au modèle gourmand en énergie utilisé par son rival Bitcoin.

Alors que l’anticipation autour du déménagement a vu le prix du jeton d’Ethereum, Ether (ETH), doubler au cours des deux derniers mois, tout le monde n’attend pas avec impatience le changement.

Euronews Next examine ce qui change et comment la transformation peut affecter le marché de la cryptographie.

Qu’est-ce que la “fusion” d’Ethereum et la preuve de participation ?

La première partie de la mise à niveau de Merge a commencé le 6 septembre avec la mise à niveau de Bellatrix, qui a marqué un soi-disant “hard fork” qui convertira Ethereum d’une preuve de travail (PoW) en une preuve de participation (PoS) base.

Le commutateur fera passer Ethereum du modèle PoW à forte consommation d’énergie au modèle PoS. Les deux mécanismes sont utilisés pour confirmer les transactions et ajouter de nouveaux blocs à la chaîne, mais ils fonctionnent différemment.

Le système PoW fonctionne comme un jeu de devinettes numérique compétitif et la première personne à résoudre le puzzle reçoit un montant fixe de crypto-monnaie.

Il nécessite un réseau mondial d’ordinateurs pour fonctionner en même temps lorsqu’une transaction a lieu et donc beaucoup d’énergie.

Dans le système PoS, vous n’avez pas besoin du matériel consommateur d’énergie lorsque vous acquérez des pièces, qui sont mises en garantie dans le processus de jalonnement et il y a ensuite une sélection aléatoire via le logiciel.

La puissance de votre machine n’augmente pas vos chances de gagner et de pouvoir créer le prochain bloc pour la blockchain. La seule chose qui augmente vos chances de gagner est simplement d’obtenir plus de pièces.

Comment les marchés ont-ils réagi ?

Il n’y a pas eu de changement massif dans le prix d’Ethereum depuis que la fusion a été achevée jeudi.

“Cela a mis du temps à venir, et jusqu’à présent, cela s’est bien passé. L’action des prix à court terme a été modérée, et je pense que cela continuera en raison de l’immense quantité d’intérêts sur les options qui a été ouverte récemment”, a déclaré Richard. Usher, responsable des transactions de gré à gré au sein de la société de cryptographie basée à Londres BCB Group.

“Mon sentiment est qu’aujourd’hui est un pas en avant extrêmement important dans la convivialité de la crypto-monnaie à l’avenir. Bien que cela n’affecte pas directement BTC (Bitcoin), etc., cela sous-tendra l’avenir de tous les actifs cryptographiques à l’avenir”, a-t-il déclaré dans des commentaires à Euronews Next.

Le marché volatil de la cryptographie a été sous pression ces derniers mois dans ce qu’on a appelé la crypto-hiver où la valeur des cryptos telles que Bitcoin a pris un coup.

Usher a déclaré qu’il pensait que lorsque les marchés à risque plus larges commenceraient à se redresser, il croyait fermement que la fusion d’aujourd’hui “donnerait confiance aux investisseurs assiégés que les actifs cryptographiques plus larges ont une place dans leurs portefeuilles”.

La fusion Ethereum peut-elle rendre la crypto plus verte ?

Le passage au PoS est “un pas dans la bonne direction en matière de durabilité”, a déclaré Alex de Vries, économiste qui dirige le site Digiconomist, à Euronews Next.

Il estime que la consommation d’énergie de l’exploitation minière d’Ethereum est d’environ 72 térawattheures par an, ce qui équivaut à l’empreinte carbone de la Suisse.

De Vries dit qu’il travaille à déterminer combien le commutateur permettra d’économiser de l’énergie. Pour le moment, il estime que c’est au moins 99 %.

“Cela se traduit par quelque chose comme la consommation d’électricité d’un pays comme le Portugal (un quart de tous les centres de données du monde réunis) qui disparaît du jour au lendemain”, a-t-il déclaré.

Mais il a ajouté que le PoS ne résoudrait pas totalement le problème énergétique de la crypto.

“La blockchain par conception ne sera tout simplement jamais une technologie super efficace”, a-t-il déclaré.

Une fusion ou une scission ?

Le choix du nom de fusion est dû au fait qu’Ethereum adopte le système Beacon Chain PoS, mais c’est un peu trompeur car il y aura probablement plus de scission, créant la chaîne PoS et une chaîne PoW.

Ce fork n’est pas la première fois qu’il se produit dans l’histoire de la cryptographie. Bitcoin a également connu des scissions après les mises à niveau et a créé Bitcoin Gold et Bitcoin Cash.

Pour les investisseurs et la scène des start-up crypto, Merge n’aura pas beaucoup d’impact, selon Eloisa Marchesoni, une experte en tokenomics.

“Le pire impact sera sur les mineurs”, a-t-elle déclaré à Euronews Next, expliquant que la valeur de l’ancienne version est susceptible de diminuer et que l’équipement utilisé pour exploiter ne fonctionnera pas pour le nouveau modèle de point de vente.

Pour Ethereum, si la version PoS décolle et que le prix est élevé, alors la version PoW peut avoir un prix bas, ce qui obligera la majorité des mineurs à fermer.

Marchesoni, qui exploite Ether elle-même, a déclaré que l’équipement coûteux n’est pas un gaspillage total car vous pouvez trouver des pièces alternatives à exploiter sur PoS qui sont compatibles. Bien que cela puisse prendre un mois pour le faire, cela ne cause pas de problèmes massifs.

Le principal point qui dérange les mineurs, a-t-elle dit, est l’aspect centralisation et le sentiment qu’Ethereum “agit comme Wall Street et les banques”.

Aussi gros que Bitcoin ?

Bien qu’il puisse être plus propre pour l’environnement que Bitcoin, il est peu probable que l’Ethereum mis à niveau atteigne la première place sur le marché de la cryptographie.

“Bitcoin sera toujours comme de l’or numérique électronique. Et Ethereum est comme de la monnaie fiduciaire, ce sont juste deux choses complètement différentes”, a déclaré Marchesoni.

“Et personne ne détient son plus gros capital dans Ethereum, les gens détiendront un gros capital dans Bitcoin. Aucun des OG, comme nous les appelons, aucun des originaux en crypto ne spécule autant sur Bitcoin”.

Marchesoni s’attend à ce qu’Ethereum connaisse une légère augmentation des prix, mais seulement pendant peut-être quelques jours ou quelques semaines.

À long terme, elle pense qu’Ethereum jette les bases du PoS, qui contrairement au PoW ne peut pas être utilisé pour le métaverse ou les NFT, mais que d’autres cryptos développeront la blockchain pour de nouveaux protocoles et de nouveaux modèles de gouvernance.

De Vries ne pense pas non plus que Merge provoquera la dernière course haussière crypto. Bien que “c’est un pas dans la bonne direction” pour une extraction de crypto plus propre, il a déclaré que cela ne résolvait pas les problèmes de PoS, principalement l’évolutivité.

Cependant, Merge pourrait peut-être inciter les décideurs politiques à interdire le PoW dans les années à venir alors qu’ils tentent de réglementer les cryptos et ont fait part de leurs inquiétudes quant à son impact environnemental.

“Si Ethereum peut passer d’une preuve de travail à une preuve d’enjeu, pourquoi ne diraient-ils pas simplement:” Bitcoin, soit vous allez faire la même chose, soit nous n’allons plus autoriser Bitcoin “, a déclaré de Vries.

“Je pense que c’est un risque très réel si (Merge) réussit vraiment. Je m’attendrais à ce que cela revienne sur la table, peut-être pas tout de suite, mais certainement bientôt”.

Comment cela affectera-t-il Web3 ?

Selon Conor Svensson, PDG et fondateur de Web3 Labs, la fusion ne changera pas grand-chose pour Web3 À court terme.

“L’événement de fusion est dans l’esprit de la communauté Ethereum depuis plusieurs années maintenant et il y a une confiance dans son caractère inévitable avec les différentes équipes qui s’appuient sur la technologie Ethereum”, a-t-il déclaré à Euronews Next.

Svensson a déclaré que le défi pour Ethereum est maintenant qu’il doit continuer ses mises à jour, telles que la sécurité ou la vitesse, pour toujours garder une longueur d’avance sur ses concurrents. Mais il est convaincu que la place d’Ethereum dans Web3 est la pierre angulaire de la plupart des technologies Web3, telles que les NFT.

“Ces organisations autonomes décentralisées, toutes apparaissent en premier sur Ethereum et c’est ce qui a amené tous ces projets dessus”, a-t-il déclaré, ajoutant : “Où se passe la principale innovation dans Web3 ? Toujours principalement sur Ethereum”.

Articles Liés

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock